Qu'est-ce que la musicothérapie ?


La musicothérapie, c'est l'utilisation des sons et de la musique à des fins thérapeutiques


Bien que la musicothérapie existe depuis l'Antiquité, ce n'est qu'au vingtième siècle que la notion d'une profession dans ce domaine fait son apparition au Canada et aux États-Unis. La musicothérapie ne consiste pas en l’utilisation de supposés pouvoirs qu’exercerait la musique sur l’Homme. Elle est utilisée comme médiateur pour aboutir à un temps de parole et n’a donc aucune finalité artistique. Nul besoin pour la personne d’avoir des notions de musique pour pouvoir faire de la musicothérapie. L’usage de la musique sous toutes ses formes, ainsi que la relation établie avec le thérapeute sont les uniques moyens mis en place pour permettre au patient de s’ouvrir à une plus grande expressivité, ainsi qu’à une meilleure communication avec son entourage.


Ainsi, lorsque le musicothérapeute propose à son patient d’écouter un extrait de musique, d’exprimer ce qu’il ressent, ou encore d’utiliser un instrument de musique ou sa voix, il ne lui pose pas tant la question de savoir « ce que la musique lui fait », mais plutôt « ce qu’il fait de la musique qui lui est donnée à entendre ou à produire ». Il s'agit donc de proposer une expérience musicale au travers de laquelle le patient peut élaborer, à son rythme, une manière de transformer son rapport à lui-même, aux autres et au monde. Ainsi, c’est le patient qui est au centre, l’acteur principal de sa thérapie. Cette manière de penser la musicothérapie permet de la mettre en œuvre dans le plus grand respect du patient, évitant toute forme de manipulation psychologique ou autre dérive. Or, une musicothérapie ne s’improvise pas et est conçue sur des principes fondés depuis de nombreuses années.